16 Août 2022

Zoom sur le montage d’embrayage sur moto

Vous avez décidé de remplacer l’embrayage de votre moto, et vous n’êtes pas sûr de la meilleure façon de procéder à l’assemblage. Dans cet article, nous allons vous donner un guide étape par étape pour vous assurer que l’embrayage de votre moto est démonté et remonté correctement.

L’assemblage de l’embrayage nécessite quelques outils spécialisés

Vous avez peut-être entendu dire que le montage embrayage est une tâche difficile, mais ce n’est pas le cas. L’assemblage de l’embrayage nécessite quelques outils spécialisés, mais la plupart des gens qui savent tourner une clé devraient être capables d’effectuer cette tâche.

Pour effectuer ce travail vous-même, vous aurez besoin de :

  • Un outil d’assemblage d’embrayage
  • Une grande clé à molette ou une clé réglable qui s’adapte parfaitement au logement du câble à chaque extrémité de votre levier d’embrayage et de votre levier de frein.

1. Retirer le couvercle de l’embrayage

Le couvercle d’embrayage est la partie de votre moto qui recouvre votre embrayage. Vous devez le retirer pour accéder à l’embrayage et le remplacer sur votre moto. Il y a deux façons de le faire : avec un outil de dépose ou avec un marteau et un tournevis.

Si vous ne disposez pas d’un outil de dépose du couvercle d’embrayage, utilisez la méthode suivante :

  • Retirez les boulons qui maintiennent la béquille centrale.
  • Utilisez un grand tournevis (ou un petit levier) pour faire levier sur le(s) boulon(s) de pivot de la béquille. Cela vous permettra de la faire glisser hors de dessous votre vélo et de la mettre de côté pour le moment afin de pouvoir soulever les deux côtés de votre vélo en même temps pendant que vous travaillez sur le retrait de l’ancien embrayage plus tard dans ce guide après que son remplacement ait été effectué.

2. Inspecter les ressorts et les retenues

Une fois le couvercle de l’embrayage déposé, vérifiez que les ressorts et les dispositifs de retenue ne sont pas fissurés, usés ou corrodés. Vérifiez en particulier l’absence d’usure excessive ou de corrosion.

Vérifiez que chaque ressort est présent et non endommagé.

3. Inspecter les disques

Les disques d’embrayage doivent être lisses, sans aucune fissure. Ils doivent également être exempts de rainures, de piqûres, de rouille et d’usure. Si vous constatez qu’un plateau présente une légère rainure ou un creux, vous pouvez utiliser une lime pour les éliminer vous-même. Si le plateau est rouillé ou usé au point d’être irréparable, vous devez remplacer l’ensemble d’embrayage par un nouveau.

Vous devrez peut-être utiliser une clé à molette si votre main ne peut pas atteindre l’espace étroit entre le couvercle et le carter pour les dévisser complètement.

4. Remplacer tout composant endommagé

Remplacez les disques d’embrayage, les ressorts et le couvercle s’ils sont usés ou endommagés. Utilisez le même type de pièces que celles que vous avez retirées de l’ensemble d’embrayage. Par exemple, utilisez des disques de friction neufs à la place des anciens et des ressorts neufs à la place des anciens. Ne réutilisez pas les disques de friction ou les ressorts car ils seront contaminés par de l’huile et des débris provenant d’autres composants internes.

Remplacez le levier d’embrayage s’il est plié ou fissuré et remplacez les gaines de câble si nécessaire. Vous pouvez réutiliser un levier plié, mais pas un levier fissuré ou cassé complètement à son point de fixation sur le cadre de la moto ou sur l’élément de cadre du bras oscillant (la partie située sous l’endroit où repose votre pied). Un levier fissuré peut se casser à nouveau pendant la conduite, même si toutes les autres pièces ont été remplacées correctement ; par conséquent, remplacez toujours les leviers lorsqu’ils sont trop endommagés pour être réparés à cause de l’usure ou d’une mauvaise manipulation pendant les procédures de dépose/pose.

Remplacez les vis manquantes qui maintiennent le carter du moteur à l’avant, là où le démarreur se trouve, dans le coin supérieur gauche, près de la culasse. Remplacer les vis cassées qui maintiennent le carter du moteur à l’arrière, près de la zone du collecteur d’échappement.

5. Vérifiez le point d’engagement de l’embrayage après avoir remplacé les disques et les ressorts

Pour vérifier le point d’engagement de l’embrayage, vous devez regarder votre couvercle d’embrayage et trouver les marques sur celui-ci.

Ces marques indiquent où le disque doit se trouver lorsqu’il est complètement engagé dans chaque rapport.

Si les disques ne sont pas à leur position correcte, ils devront être ajustés en conséquence en les déplaçant vers le haut ou vers le bas, ce qui rendra plus difficile ou plus facile leur engagement dans chaque vitesse respectivement.

Conclusion

N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas d’une tâche à prendre à la légère. A l’instar de la vidange qu’on peut faire soi-même, les embrayages s’usent avec le temps et il est important de savoir comment les remplacer afin de préserver les performances de votre moto.

Pour aller plus loin

Moto -Pourquoi-la-moto-electrique-ne-marchera-pas-

Moto électrique : pourquoi elle ne marchera pas ?

0
Si la production automobile électrique est fleurissante, force est de constater que pour la moto, on est loin du compte. Il y a d’innombrables scooters urbains et presque autant de marques, mais sur la moto ce n’est pas le...
Harley-Davidson-Sportster-S-de-retour-et-tout-en-muscles

Harley-Davidson Sportster S : de retour et tout en muscles

0
Annoncé il y a quelques mois déjà, le très attendu Harley-Davidson Sportster S se montre enfin, et en profite au passage pour remettre la saga éponyme au goût du jour. Mais attention : ce dernier opus sera bien plus...
Kawasaki-Adaptive-le-concept-bike-trail-de-lavenir-

Le vélo trail de l’avenir : Kawasaki Adaptive

0
S’inspirer d’une étude de design pour imaginer ses futurs trails ? C’est bien ce que pourrait faire le constructeur japonais, en s’appuyant sur ce concept bike aussi atypique que futuriste : le Kawasaki Adaptive.
Moto-quels-sont-les-equipements-obligatoires-sur-un-deux-roues-