23 Mai 2022

Lutter contre le nanisme par la génétique

Depuis l’identification en 1994 du gène responsable de l’achondroplasie, une forme de nanisme, les équipes de recherches médicales et scientifiques tentent de trouver un traitement. Depuis 2014, un essai clinique est en cours sur des enfants de 5 à 13 ans et les premiers résultats sont prometteurs. Explications.

Pour aller plus loin

Des-chercheurs-creent-des-moustiques-incapables-de-detecter-les-humains

Des moustiques génétiquement modifiés pour ne pas détecter les humains

0
Des chercheurs américains rapportent avoir créé des moustiques génétiquement modifiés afin d’être incapables de déceler les contrastes, et ainsi de repérer leurs proies. Un potentiel nouveau mode de lutte contre ces indésirables, souvent porteurs de maladies.
Les-borgs-une-nouvelle-forme-dADN

Borgs, une nouvelle forme d’ADN  découvert ?

0
Des biologistes ont découvert une structure d’ADN jusqu’alors inconnue à l’intérieur de microorganismes consommateurs de méthane. Cette structure contient des gènes de son hôte bien qu’elle ne semble pas faire partie de son génome.
Quest-ce-quune-mutation-genetique-

Qu’est ce qu’une mutation génétique ?

0
Notre ADN contient toutes les informations nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Mais une simple erreur au sein de celui-ci peut causer une mutation génétique.
La-genetique-facile-

La génétique facile

0
CrispR CAS 9 n'est ni un nom de robot ni de biscottes suédoises, mais celui d'un outil génétique récent et révolutionnaire qui promet de secouer la recherche. Vous avez toujours rêvé de vous faire pousser des branchies ? Le...
La-genetique-facteur-cle-de-l039arthrose

La génétique serait un facteur clé de l'arthrose

0
Un consortium international de scientifiques a identifié une centaine de variations à risque, dont certaines spécifiques aux femmes.
Ces-sequences-d039ADN-qui-font-de-nous-des-humains

Ce qui nous caractérise en tant qu’humain : les séquences d’ADN

0
Sur plus de 3.000 séquences d'ADN dont nous possédons une version très différente des autres mammifères, la moitié sont des amplificateurs du développement de notre cerveau, d'après une étude.

Articles dans la même catégorie