17 Août 2022

Tout savoir sur le métier de dépanneur-remorqueur

Le parc automobile en France ne cesse de croître. Malheureusement, il arrive que nos véhicules tombent en panne où subissent un accident. Que faire si on ne sait pas déplacer le véhicule ? Appeler un dépanneur-remorqueur. Ce métier rassemble des activités très diversifiées : assistance auto, dépannage automobile, remorquage véhicules en panne ou accidentés, assistance aux passagers du véhicule et enlèvement des épaves. Découvrez-en plus sur ce métier dans cet article.

Quelles sont les missions d’un dépanneur-remorqueur ?

La première mission d’un dépanneur-remorqueur est d’aider les utilisateurs de la route (particuliers ou professionnels) victimes de malchance ou d’incidents de la circulation. Il peut intervenir sur terrain privé, à domicile, en ville, sur les chantiers, les autoroutes et les périphériques. D’ailleurs si cela vous arrive aux abords de la capitale, n’hésitez pas à faire appel à depannage auto à Paris. Le dépanneur-remorqueur répond aux appels d’urgence des particuliers, mais en cas d’accident, il peut aussi être appelé par la police ou la gendarmerie. Il possède une vaste expérience dans le domaine de la mécanique pour effectuer des travaux sur site, mais peut également être associé à un atelier de réparation du type garage. Il établit un diagnostic préalable par téléphone et, selon les circonstances et la nature de l’incident, vérifie le type d’engin et le matériel nécessaire (remorque, camion-grue, nacelle de réparation). Le dépanneur-remorqueur circule en permanence sur les routes et ne se trouve jamais loin des zones à haut risque d’accidents. Contrairement aux garages de proximité, les entreprises spécialisées dans l’assistance au dépannage sont employées par les usagers de la circulation 24 heures sur 24, du lundi au dimanche, 365 jours par an.

Si un véhicule est hors d’usage, la deuxième mission est de procéder à l’enlèvement des épaves. Ces véhicules en fin de vie contiennent de nombreux produits toxiques : liquide de frein, huile, liquide de refroidissement, gaz d’air conditionné etc.… L’intervention dépend aussi du type de véhicules, s’il sont thermiques ou électriques. Ils sont à ce titre considérés comme des déchets très dangereux. Leurs prises en charge sont dictées par la convention de GDE, dont l’objectif est de contrôler la circulation et l’élimination des déchets dangereux pour l’environnement. Il est donc important de faire appel à un professionnel qualifié qui saura mener cette tâche au mieux.

Quelles sont les qualités demandées ?

Le travail de dépanneur-remorqueur demande une bonne maîtrise de soi car ce dernier gère les urgences où les clients sont malheureusement confus, désorientés et impatients. Il intervient immédiatement dans la zone endommagée pour prévenir d’autres accidents et au-delà de sa fonction technique, il protège les personnes et leurs bien. Il est également souvent amené à réconforter les clients. Pour que le dépanneur-remorqueur puisse réaliser lui-même les interventions les plus dangereuses (notamment en cas d’intempéries : neige, vent, pluie,…), il doit faire preuve d’un grand professionnalisme.

Le dépanneur-remorqueur peut être à son compte ou travailler pour une entreprise (concessionnaire, succursale ou société spécialisée dans l’assistance au dépannage), dans la plupart des cas il encaisse la facture. Il est formé au fonctionnement de la sécurité routière complète (équipements de sécurité autour de l’accident, cônes de signalisation, triangle de signalisation, allumage de feux orange clignotants, vêtements spécifiques à haute visibilité, insonorisation, gants, chaussures de sécurité). Il protège la vie des autres participants à l’opération (évacuation de l’accident, mise en place d’un produit absorbant en cas de perte d’huile,…). Il est équipé d’un extincteur dans la cabine en cas d’incendie et maintient le contact avec les services de secours (pompiers, secours, gendarmerie,…).

Salaire d’un dépanneur-remorqueur

Le salaire varie au minimum entre 1200 et 1300 euros par mois brut. Il peut être plus élevé selon la politique salariale de l’entreprise, mais il peut aussi varier selon l’expérience et les qualifications. Ainsi, le salaire d’un dépanneur-remorqueur de camion est plus élevé.

Pour aller plus loin

Emploi-Ascensoriste-un-metier-qui-monte

Ascensoriste, un métier qui monte

0
Le saviez-vous ? Les ascenseurs sont le premier moyen de transport en France sans ticket. 100 millions de trajets sont assurés par jour. Pour assurer l’entretien, la maintenance et la sécurité de ce parc représentant 560 000 appareils avec...
Et si le metier dagent immobilier valait quelque chose

Et si le métier d’agent immobilier valait quelque chose?

0
Henry Buzy-Cazaux, président de l'Institut du Management des Services Immobiliers, revient sur les opérations financières impressionnantes réalisées ces dernières semaines chez IAD, Safti, Century 21, Cafpi, Les Agences de Papa... Celles-ci, estime-t-il, bouleversent le paysage de la transaction professionnelle....
Auditeur-social-competences-formation-et-salaire

Tout savoir sur le métier d’auditeur social

0
Travaillant habituellement pour le compte d’un cabinet externe, l’auditeur ou auditrice social(e) réalise un diagnostic du climat social et intervient pour prévenir ou proposer des solutions à une crise.
Brocanteur-competences-missions-et-etudes

Tout sur le métier de brocanteur

0
Le brocanteur chine, achète et revend des objets et meubles anciens qui peuvent plaire à une large clientèle.