11 Août 2022

Comment réduire l’impact environnemental des emballages ?

Boîtes, pots, barquettes, sacs, sachets, films…Les emballages font partie de notre quotidien et c’est vrai que lorsqu’on regarde autour de soi, on en voit partout !

Les Français sont de plus en plus attentifs aux emballages des produits qu’ils consomment et à leur impact environnemental. Leurs attentes ? Moins d’emballages, des emballages réutilisables et recyclables*. C’est pourquoi des entreprises sont engagées dans des stratégies d’éco-conception.

Les emballages jouent un rôle essentiel : ils protègent, conservent, transportent les produits et évitent ainsi leur gaspillage. On sait ainsi que 90 à 95 % des impacts environnementaux d’un produit emballé viennent du produit, ainsi toutes les actions de réduction des impacts environnementaux des emballages doivent se faire sans augmenter le gaspillage du produit !

Concrètement, comment peut-on limiter cet impact ?

Grâce à l’écoconception. C’est à dire en tenant compte systématiquement de l’impact environnemental d’un emballage, ou des SES impacts, dès sa conception, dans le but de les réduire. Comment ? en analysant son cycle de vie : de l’extraction de la matière première jusqu’à sa fin de vie. En somme cela signifie qu’il faut fabriquer des emballages utiles, tout en utilisant moins de matière, d’eau, d’énergie et de CO2 et en limitant ses impacts sur la biodiversité.

En somme éco-concevoir c’est par exemple réduire, réemployer et recycler ?

L’éco-conception consiste en priorité à chercher à REDUIRE les emballages : limiter au maximum l’utilisation de matière en réduisant leur nombre, leur taille et leur poids. Ensuite REEMPLOYER : éviter d’utiliser de nouvelles matières, en concevant des emballages réemployables pouvant intégrer un dispositif de réemploi.. Puis dans tous les cas où les emballages ne sont pas réemployés, maximiser la quantité de matière récupérée en fin de vie en rendant tous les emballages RECYCLABLES. Et enfin aider chacun à bien trier : la consigne de tri peut être directement sur l’emballage ou sur l’appli Guide du tri. Trier permet de collecter plus et donc de recycler plus. Animation reprenant les exemples

Pour ce qui est du recyclage, il faut savoir qu’en matière d’écoconception, les travaux de R&D s’accélèrent, notamment pour trouver des alternatives recyclables aux emballages plastiques.

Sachez aussi que sur le site citeo.com dans l’espace services pour les citoyens, vous pouvez nous signalez des emballages à améliorer.

Pour aller plus loin

La-technologie-a-la-rescousse-de-lAmazonie-FUTURE-ARTE

La technologie à la rescousse de l’Amazonie

0
L'Amazonie, véritbale poumon vert de la planète, est indispensable au stockage de carbone et à la biodiversité. Pourtant, ce sont chaque année 5 000 km2 de forêt vierge qui disparaissent en raison de l'abattage illégal. Pour lutter contre ce...
Une-ile-100-autonome-grace-aux-energies-renouvelables-FUTURE-ARTE

El Hierro 100% autonome grâce aux énergies renouvelables

0
Avec FUTURE, décollez pour les Canaries à la découverte de l'île d'El Hierro, classée "réserve de la biosphère" par l'Unesco. C'est un paradis perdu de 11 000 habitants mais aussi une des îles les plus innovantes au monde :...
Chaque-goutte-compte-

Chaque goutte compte

0
Alors qu'une personne sur dix n'a pas accès à l'eau potable, l'architecte italien Arturo Vittori a imaginé la WarkaWater, une tour en bambou et tissu qui capte l'eau présente dans l'air. Une invention étonnante dont bénéficie déjà un village...
Se-chauffer-au-bois-ca-pollue-Samedi-a-tout-prix

Ça pollue le chauffage au bois ?

0
Se chauffer au bois, c’est économique, mais pas toujours très écologique… Victoire nous explique pourquoi aux côtés de nos invités de la semaine, Axel Richard, responsable du label “Flamme Verte” au Syndicat des Énergies Renouvelables et Cédric Laurent, directeur...
Quand-des-truites-sauvages-deviennent-accros-a-la-methamphetamine

Quand des truites sauvages deviennent accros à la méthamphétamine

0
Une étude menée par des chercheurs tchèques révèle que la pollution des cours d'eau douce avec de la méthamphétamine peut rendre des truites sauvages accros à la drogue.