20 Juil 2024

Zoom sur l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG)

Echec de la contraception, échec de l’information, l’avortement est une expérience toujours difficile à vivre sur le plan psychologique. Il risque de perturber longtemps l’équilibre de la jeune fille.

La moitié des adolescentes, nous l’avons constaté, n’utilisent pas de contraception lors du premier rapport. Un nombre important d’entre elles ne jugent pas nécessaire, par la suite, d’en utiliser une régulièrement, alors qu’elles n’ont que des rapports épisodiques (dix à quinze par an). Par ailleurs, des idées fausses sévissent toujours : « Faire attention certains jours », « prendre sa température », utiliser la méthode du retrait », « se laver après un rapport ». Ces méthodes ont pourtant fait la preuve de leur inefficacité, mais elles continuent malgré tout à se transmettre de génération en génération.

L’information, enfin, est mal adaptée. les adultes sont convaincus que les jeunes « savent déjà tout sur le sujet ». Il existe, en effet, une surinformation dans ce domaine, mais le message utile, lui, ne passe pas. L’information n’emprunte pas les mots qui sont familiers aux adolescents, elle n’aborde pas de façon pratique les situations qu’ils vivent, elle ne tient pas compte du fonctionnement psychologique propre à cet âge.

A côté de ces grossesses dues à un défaut d’utilisation de la contraception, certaines jeunes filles éprouvent fortement le besoin d’être enceintes, pour être rassurées sur leur capacité de reproduction, pour se sentir confirmées dans une identité de femme. Mais « désirer être enceinte », et « désirer une grossesse bien réelle » sont deux choses différentes. Et ces grossesses conduisent le plus souvent à une demande d’IVG.

Les démarches

L’IVG est légale en France depuis 1975, grâce à la loi Veil qui définit très exactement les conditions dans lesquelles elle peut être effectuée. Elle doit être pratiquée avant la fin de la dixième semaine de grossesse (soit avant la fin de la douzième semaine d’absence de règles). Lorsqu’une grossesse est découverte plus tardivement chez une adolescente très jeune, un avortement dit thérapeutique peut être demandé par le médecin s’il estime que la vie de la jeune fille est en danger.

Seul un médecin est autorisé à pratiquer une IVG. Elle peut être faite dans un hôpital public ou dans un hôpital privé agréée. Pour les mineures non mariées, l’autorisation d’un des parents ou du tuteur légal est obligatoire. en cas de refus des parents, l’adolescente fermement décidée à avorter peut faire appel au juge des enfants. Les étrangères doivent pouvoir justifier d’au moins trois mois de résidence en france, avant la demande d’IVG. Le côut de l’intervention (fixé par parution au journal officiel) s’élève à environ mille quatre cent francs pour une hospitalisation de moins de douze heures (sans anesthésie générale). Il est remboursé à 70% par la Sécurité Sociale. les jeunes filles qui n’ont pas de couverture sociale peuvent faire une demande d’aide médicale gratuite auprès d’un service social.

En pratique, la candidate à l’IVG doit d’abord consulter un médecin pour faire constater la grossesse, et signifier son intention de demander une IVG. Il est conseillé de prendre, dès ce jour, un rendez-vous avec l’hôpital ou la clinique qui pratiquera l’intervention, les délais d’attente pouvant être plus ou moins longs. Un délai de réflexion obligatoire, de sept jours, doit être respecté entre la demande d’IVG et l’intervention, au cours duquel aura lieu « l’entretien à caractère social ». Cet entretien est prévu par la loi. Il a pour but d’informer la jeune fille des dispositions légales et des aides prévues pour les mères célibataires, de répondre à ses questions et de lui permettre de résoudre les difficultés qu’elle rencontre éventuellement afin de l’aider à préciser son désir d’avortement. Il est effectué gratuitement par une conseillère familiale, une sage-femme ou une psychologue, à l’hôpital, ou dans un centre de planification.

Lorsqu’une grande détresse et un besoin d’aide psychologique ont été décelés, un suivi, pendant quelques temps, lui sera proposé par la personne qui l’a reçue.

Le déroulement de l’IVG

Sous anesthésie locale ou génerale, la médecin pratique une aspiration du contenu de l’utérus en introduisant une canule souple. L’inervention elle même dure moins de dix minutes. Une autre méthode peut être utilisée : le RU 486, pilule dite abortive, puisqu’elle déclenche l’avortement sans recours à la chirurgie. Soumise également à la loi Veil, elle ne peut être utilisée que pour des grossesses inférieures à cinq semaines. Elle nécessite une surveillance médicale très stricte, et peu de services hospitaliers l’utilisent encore en raison de sa mise au point récente.

Les conséquences de l’avortement

Sur le plan médical, elles sont généralement peu importantes pourvu que l’avortement ait été pratiqué dans une sturtcure médicale compétente, avec une bonne surveillance durant les deux semaines qui suivent l’intervention. Les complications qu’on peut recontrer (rares et ne dépassant pas 3% des IVG) sont la rétention d’une partie du placenta (nécessitant une nouvelle intervention), des hémorragies (qui cèdent au traitement médical) et des infections (à ne pas négliger en raison des risques ultérieurs de stérilité lorsqu’elles affectent les trompes). on estime que 2% des stérilités sont dues à des complications consécutives à un avortement.

Les complications d’ordre psychologique sont certainement les plus fréquentes. L’avortement reste un acte négatif, un échec, et est souvent vécu dans une grande ambivalence de sentiments par l’adolescence. L’obligation d’obtenir l’autorisation parentale déclenche souvent des drames familiaux. C’est fréquemment de cette façon que les parents découvrent que leur fille avait des relations sexuelles. Au désarroi et à l’angoisse de la jeune fille, s’ajoute la peur d’affronter les parents. C’est à la mère qu’elle s’adresse le plus volontiers. Dans le meilleur des cas, celle-ci, après une période durant laquelle elle se sent blessée et culpabilisée par ce qu’elle vit comme une trahison, assistera sa fille dans ses démarches, la soutiendra et la réconfortera.

Mais, souvent, l’évènement déclenche un véritable cataclysme familial aboutissant parfois à l’exclusion de la jeune fille au foyer. Cette adolescente a besoin avant tout d’une aide concrète et affective, qu’elle vienne des parents ou du garçon avec qui elle a conçu cette grossesse. Et pourtant, très fréquemment, c’est seule, remplie d’angoisse et de ressentiment qu’elle vient demander une IVG.

Il serait souhaitable que cet épisode soit mis à profit avec elle pour réviser ses idées sur la contraception et lui permettre de poursuivre sa vie sexuelle et affective avec le moins de séquelles possibles et sans récidive de grossesse non désirées.

En savoir plus sur Zyne

Pour aller plus loin

Combien de temps pour retrouver une sexualité normale après une IVG ?

IVG : combien de temps pour retrouver une sexualité normale ?

0
L'interruption volontaire de grossesse (IVG) est une décision personnelle et souvent complexe que certaines femmes sont amenées à prendre. Après une IVG, de nombreuses interrogations surgissent, notamment en ce qui concerne la reprise d'une sexualité normale. Combien de temps faut-il...
IVG-un-droit-un-choix-une-liberte-Allo-Docteurs

Un droit, un choix, une liberté : l’IVG

0
Au cours de sa vie, une femme sur deux aurait recours à l'Interruption Volontaire de Grossesse (IVG). Aujourd'hui, les femmes qui se font avorter jusqu'à la fin de la cinquième semaine de grossesse peuvent avoir recours à la méthode...
LIVG-chirurgicale-ou-IVG-par-aspiration-Allo-Docteurs

L’IVG chirurgicale ou IVG par aspiration

0
L'IVG chirurgicale est possible en France jusqu'à la douzième semaine de grossesse (fin de la quatorzième semaine d'aménorrhée). Elle consiste à aspirer le contenu de l'utérus au moyen de sondes creuses branchées sur un appareil.

Articles dans la même catégorie

Quelles conséquences d'un manque de testostérone chez l'homme ?

Quelles conséquences d’un manque de testostérone chez l’homme ?

0
La testostérone, souvent connue comme l'hormone mâle par excellence, joue un rôle essentiel dans le développement et le fonctionnement sexuels chez l'homme. Elle est principalement produite par les testicules,...
Bien-etre-Sport-et-rhume-Attention-danger-20160416

Attention aux dangers du sport et du rhume

0
Infections virales : non le sport ne fait pas éliminer, bien au contraire !
Les antidépresseurs font-ils grossir ?

Antidépresseurs et poids : quel lien ?

0
Il existe différents types d'antidépresseurs, souvent regroupés en différentes classes. Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) sont les plus couramment prescrits et comprennent des médicaments...
Perdre-du-poids-gare-a-ce-dessert-en-apparence-sain-qui-peut-vous-faire-grossir

Régime : attention à ce dessert qui semble sain

0
Quand on a pour objectif de perdre du poids, les faux-amis peuvent nous mettre des bâtons dans les roues. Et par faux-amis on entend tous ces aliments d’apparence sains...
Cherchez l'information sur un accès pour tous aux soins

Cherchez l’information sur un accès pour tous aux soins

0
La question cruciale de l'accès aux soins de santé pour tous est au cœur des préoccupations de la santé publique. Trouver des informations pertinentes et fiables sur ce sujet...
Pollens-dambroisie-ils-seront-eux-aussi-de-rentree

Attention aux pollens d’ambroisie à la rentrée

0
Pas de vacances pour les pollens d’ambroisie : ils seront encore bien présents durant cette semaine de rentrée, comme le montre le dernier bulletin hebdomadaire du RNSA (Réseau national...
Les moustiques sont la... Mais pourquoi vous piquent ils vous

Les moustiques sont là… Mais pourquoi vous piquent-ils, vous ?

0
Vous êtes réveillé la nuit par ce bruit caractéristique et agaçant d'un moustique qui vous tourne autour... Avez-vous une "peau à moustiques" ou commettez-vous des erreurs qui les attirent...
Exostose-des-excroissances-osseuses-

Exostose : des excroissances osseuses

0
Vous avez peut-être déjà vu apparaître une petite bosse dure au toucher près du genou, sur la cheville ou le bras. Il s'agit peut-être d'une excroissance osseuse : l'exostose....
Perdre-du-poids-15-astuces-de-grand-mere-pour-bruler-efficacement-les-graisses-du-ventre-

15 astuces pour brûler efficacement les graisses du ventre

0
Activité physique quasi-nulle, déséquilibre alimentaire, cette période de pandémie peut favoriser chez certaines une prise de poids. Mais pas de fatalité, essayons dès à présent de sortir de cette...
Les-montagnes-russes-virtuelles-peuvent-aider-a-comprendre-les-migraines

Les montagnes russes virtuelles peuvent aider à comprendre les migraines

0
L'activité cérébrale des personnes souffrant de ces maux de tête change lors d'une simulation de manège à sensations fortes. Lire la suite Slate.fr

Articles populaires

Infos générales populaires