20 Mai 2024
lundi 20 Mai 2024

Comment rédiger un testament ? - Zyne

Comment rédiger un testament ?

Quel que soit votre âge ou votre situation, peut-être avez-vous déjà songé à rédiger votre testament, mais savez-vous comment faire exactement ? Le testament ne devient effectif qu’au décès de son auteur (appelé un testateur) et pour être valable, il doit être exclusivement rédigé à la main. Tout enregistrement vidéo ou audio n’a aucune valeur juridique. De même, votre testament ne doit pas être tapé à l’ordinateur, quand bien même vous prendriez soin de signer chacune des pages le constituant.

La date du testament est fondamentale pour sa mise en application

Un testament rédigé par vous-même est appelé un testament olographe. Pour être authentifié, il devra être daté (en précisant le jour, le mois et l’année) et dûment signé – sur toutes les pages le constituant, si tel est le cas – jamais dans le corps du texte, mais à la suite du texte, en bas de la page. La meilleure façon de procéder consiste à numéroter chaque page et à les parapher (en y apposant vos initiales).

Si la mention de la date est primordiale c’est qu’elle permet avant tout d’apprécier à juste titre la capacité intellectuelle du testateur le jour où a été rédigé ledit testament. Si plusieurs testaments coexistent, la date indiquée permet de reconstituer la chronologie exacte et de déterminer quel testament fait foi et quelles sont les dernières volontés à appliquer.

Modification d’un testament : par avenant (codicille) ou réécriture complète.

Un testament peut être modifié (révoqué) à tout moment jusqu’à la mort du testateur. S’il s’agit d’une modification mineure il est possible d’adjoindre un feuillet supplémentaire à intercaler dans l’ensemble du testament. Ce feuillet, appelé codicille doit être daté et signé comme le reste du testament. Si de plus importantes modifications sont envisagées, il est plus prudent de reprendre entièrement le testament et de le rédiger dans son intégralité.

Les points à vérifier sous peine d’invalidité du testament

Évitez autant que faire se peut de raturer votre testament, si toutefois vous ne pouviez l’éviter, prenez soin de signer et de dater chacune des ratures. A défaut, seul le testament d’origine serait pris en compte et non pas les modifications que vous lui auriez apportées.

Votre testament doit être rédigé à titre strictement personnel, le rédiger à deux le rend invalide. Dans le cas de conjoints, chacun des époux devra rédiger son testament de son côté pour qu’il soit valable.

Titré, concis et direct : pas de faux semblants dans la rédaction d’un testament !

Soyez toujours le plus clair possible tout au long de la rédaction de votre testament. Ainsi, prenez soin de commencer votre testament par cette simple mention d’usage : « Ceci est mon testament », qui sans être obligatoire, a le mérite d’être claire et de ne laisser de place à aucune interprétation hasardeuse concernant la véritable nature dudit document.

De même, restez direct dans le choix de vos expressions si vous ne voulez pas que vos dernières volontés soient trahies. Vous mentionnerez clairement le nom des personnes à qui vous désirez léguer vos biens et vous éviterez à tout prix les mentions du type « Je souhaiterais léguer » ou « J’aimerais léguer »… Soyez direct et écrivez plutôt : « Je lègue » pour ne laisser aucun doute planer sur vos dernières volontés à satisfaire, le testament est fait pour cela, non ?

Identifiez clairement les légataires et faites relire votre testament par un notaire

N’omettez pas d’indiquer toujours avec clarté et grande précision le nom, le prénom, l’adresse exacte et le lien de parenté des différents légataires (s’il y a lieu) auxquels sont destinées vos dernières volontés.
Sachez-le, vous ne pourrez léguer par testament que des biens que vous détenez en propre, vous ne pouvez pas léguer de biens communs.

Afin d’éviter des erreurs liées au contenu de votre testament, il est plus prudent de le faire relire par un homme de métier, c’est-à-dire un notaire, qui pourra vérifier sa justesse et sa validité.
Pensez à mettre votre testament en lieu sûr, et si vous choisissez de le mettre à l’abri dans un coffre de banque ou de le conserver dans une cachette secrète à votre domicile, tenez au courant l’un de vos proches (en qui vous avez confiance à 100%) de l’endroit où il se trouve, afin qu’après votre décès il puisse être trouvé à temps et validé.

Dépôt chez le notaire et mention au Fichier central de disposition des dernière volontés

Pour être sûr de laisser votre testament olographe en bonne place, mieux vaut le déposer chez un notaire qui se chargera, pour une somme de 25 €, de mentionner son dépôt dans un fichier spécifique appelé« Fichier central de disposition des dernières volontés » qui est un incontournable en la matière, et que tout notaire en charge des droits de Succession doit obligatoirement consulter pour prendre connaissance de l’existence du testament et du lieu où il a été déposé.

Si vous désirez obtenir un testament authentique, celui-ci devra être obligatoirement établi par un notaire et exigera la présence de deux témoins, ou, à défaut, d’un deuxième notaire. Le testament sera alors dicté de vive voix par le testateur qui devra ensuite le signer dans les règles.

Pour aller plus loin

Droit -Testament-contrat-obseques -comment-exprimer-vos-dernieres-volontes

Testament, contrat obsèques… : tout sur les dernières volontés

0
Tout comme vivre, mourir est souvent affaire de contrats et de documents. Ils sont toutefois utiles pour nous assurer que nos dernières volontés seront bel et bien respectées.
Peut-on faire un testament numérique sur une blockchain?

Peut-on faire un testament numérique sur une blockchain?

0
La technologie ne cesse d'évoluer et de changer. Les technologies émergentes apportent de l'innovation et améliorent notre vie quotidienne. En fait, elles sont si innovantes qu'elles bouleversent des secteurs entiers et changent notre façon de vivre. Le secteur juridique...
Heritage-testament-viager-trois-questions-de-succession

Héritage, testament, viager : trois questions de succession

0
Viager, testament ou bien commun. Des réponses à vos interrogations sur la succession.

Articles dans la même catégorie

Dossier-du-Jour-Quel-aspirateur-choisir-

Quel aspirateur choisir ?

0
Choisir son aspirateur, ce n'est pas si simple : avec sac ? sans sac ? robot ? classique ? et encore bien d'autres questions. La Quotidienne vous aide à...
Comment-bien-utiliser-son-chauffage-au-bois-

Chauffage au bois : comment bien l’utiliser ?

0
Le choix du combustible, le stockage du bois, l’utilisation et l’entretien de votre appareil de chauffage toutes ces questions ont une grande importance. Alors, que faut-il faire pour que...
Achats en ligne : comment se protéger des arnaques ?

Achats en ligne : comment se protéger des arnaques ?

0
Avec la crise sanitaire, les ventes en ligne ont connu une croissance exponentielle, ce qui a réveillé l’appétit des cybercriminels toujours prêts à innover pour mieux arnaquer les consommateurs...
Vie-quotidienne -Gare-a-larnaque-aux-faux-mails-de-remboursement-des-impots

Gare à l’arnaque aux faux mails de remboursement des impôts

0
Ces derniers jours, des escrocs se sont saisis de l'identité des impôts pour vous faire croire à un remboursement de trop-perçu. On vous donne quelques indices pour ne pas...
Cartes-de-fidelite-comment-ca-marche-

Comment fonctionnent les cartes de fidélité ?

0
Pour le supermarché, le coiffeur ou le cinéma, nous sommes nombreux à avoir souscris à des programmes de fidélité, souvent sans trop savoir si l’on en récoltera un jour...
Comment résoudre un problème survenu lors d'un raccordement à la fibre ?

Comment résoudre un problème survenu lors d’un raccordement à la fibre ?

0
Malheureusement, il arrive que des dégradations surviennent lors d’un raccordement à la fibre comme des murs abîmés mais aussi des câbles qui gênent la fermeture d’une fenêtre ou des...
Comment différencier l'IGP et l'AOP ?

Comment différencier l’IGP et l’AOP ?

0
Ces deux signes sont gérés par l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), établissement public placé sous la tutelle du ministère de l'Agriculture. L’AOP, Appellation d’origine protégée...
Le-traitement-des-litiges-dans-le-secteur-de-lenergie

Le traitement des litiges dans le secteur de l’énergie

0
Si vous avez un litige avec votre fournisseur ou votre distributeur d'énergie pour la qualité de l'énergie ou le montant d'une facture, plusieurs possibilités s'offrent à vous pour trouver...
Un produit naturel qui a milles usages : le bicarbonate de soude

Un produit naturel qui a milles usage : le bicarbonate de soude

0
Le bicarbonate de soude, aussi appelé bicarbonate de sodium, est un composé chimique qui existe sous forme naturelle et synthétique. Sa polyvalence est telle qu’il est devenu un produit...
Consomag-Comprendre-sa-facture-de-gaz-et-delectricite

Comprendre sa facture de gaz et d’électricité

0
Consomag vous aide à décrypter les différentes parties de vos factures d'énergie.

Articles populaires

Infos générales populaires